La scène, ce lieu fourmillant de créativité et de magie ! Pour rendre possible vos spectacles les plus merveilleux, un chorégraphe s’impose. Zoom sur son rôle et ce qu’il vous apportera concrètement.

Les fonctions indispensables du chorégraphe pour votre projet de spectacle

Former les artistes

Que ce soit un spectacle de danse, un concert de musique pop ou un one-man show, l’artiste a besoin d’être accompagné pour optimiser sa gestuelle et sa posture. Quid d’un humoriste les bras ballants ? Et d’un chanteur qui rentre les épaules et ferme sa cage thoracique ? Le chorégraphe vous apporte son expertise pour que l’artiste transporte le public dans son univers, sans faux pas.

Mais la formation ne s’arrête pas là, ce travail sur la posture et la gestuelle continue pour que l’image publique de l’artiste soit soignée : c’est un bénéfice pour les interviews, les shootings, les conférences de presse …

Écrire le spectacle

Plus évident dans un contexte de danse, le chorégraphe va aussi écrire avec des mouvements l’histoire et retranscrire l’univers dans la gestuelle. Il s’agit à la fois d’une véritable expression artistique de sa part, mais surtout d’une collaboration étroite avec vous et l’équipe artistique (lumière, musique..).

La chorégraphie a alors plusieurs niveau : la personne, puis la troupe d’une manière plus globale. En effet, il est aussi de sa responsabilité que chacun trouve sa place sur scène. Par exemple, pour un groupe de musiciens, votre chorégraphe pourra, en fonction des morceaux joués, les inviter à se placer en arc de cercle sur la scène afin de donner une sensation d’unité, ou préconiser une disposition décalée si l’émotion de la musique passe essentiellement par un instrument…

S’adapter au projet

Un professionnel peut avoir un domaine de prédilection (danse, posture, théâtralité, lumière …), et c’est sûrement pour ce goût qu’il exprime que vous le choisirez. Toutefois, la qualité première de votre chorégraphe reste avant tout son sens de l’écoute et d’adaptation. En effet, le chorégraphe peut agir comme un véritable catalyseur de talent, en révélant le meilleur de l’expression non-verbale de chaque artiste.

C’est aussi une adaptation par métier : des chanteurs n’ont pas les mêmes contraintes que des humoristes. Pour les musiciens, il faudra s’appuyer sur le souffle et le rôle du diaphragme au cours de la chanson.

Vous voilà maintenant prêt à choisir le chorégraphe qui vous correspond ! Pour en savoir plus sur l’approche de Gabrielle Eychenne, dont le sens des mouvements, la conscience de soi et le souffle sont au cœur de sa méthode, visitez cette page.